L’obtention du diplome de Docteur/PhD

Mon tour est enfin arrivé pour rejoindre la communauté des docteurs. Pour y arriver, il a fallu effectué 4 ans de recherches, écrire mon manuscrit de thèse et la défendre devant un jury.

Le départ n’était pas facile avec un changement de projet après la première année. En effet, l’hypothèse étudiée lors de mon premier projet s’est avérée non valide. Ensuite, j’ai passé les 3 années suivantes à travailler sur mon projet actuel.

Sachant que mon contrat doctoral était de 3 ans uniquement, j’étais obligé de demander une année supplémentaire pour pouvoir finir mes travaux. C’est l’Institut Curie qui m’a accordé cette extension.

Malgré que j’ai effectué ma thèse en France, la totalité de la littérature scientifique ainsi que la majorité des mots techniques liés à mon sujet d’étude sont en anglais. Pour cette raison, j’ai beaucoup hésité entre le français et l’anglais pour la rédaction de mon manuscrit de thèse. La même question s’est posée pour la présentation de ma soutenance de thèse. Finalement, afin de faciliter la correction de ma thèse par mes collègues et vu que tous les membres du jury sont francophones, j’ai décidé de l’écrire et de faire ma présentation en français.

La composition du jury de thèse est dictée par l’école doctorale avec plusieurs règles à respecter. Il a fallu ensuite fixer une date qui convient à tous les membres du jury. Enfin, la toute dernière étape à franchir, soutenir ma thèse !

Ma soutenance a eu lieu le lundi 17 septembre 2018 à l’Institut Curie à Orsay, et j’étais ravie de de partager cette journée spéciale avec mes collègues, ma famille et mes amis. Elle a durée environ 45min, puis elle était suivie d’une séance de questions de la part de mon jury. Ma présentation était intitulée : L’interaction entre les voies de signalisation TGF-ß et Hippo : implication de la polarité apico-basale et de la protéine ZO-1.