Le corbeau et le rossignol

Un corbeau, par ses croassements se croyait le premier chantre des bois. Enorgueilli de son prétendu mérite, il dédaignait un rossignol qui faisait retentir les échos d’alentour de ses chants harmonieux. Un jour ce corbeau présomptueux lui tint ce langage : ‘Camarade, ton chant que tu trouves si merveilleux, surpasserait peut être celui des hôtes…